Summer together

‹ back - Summer Together

 

By Raphaële Marchal

Raphaële Marchal

Every year it’s the same: we tell ourselves, hey, I’ve never been there, we should rent a cabin and explore the area, before we realise we are buried in work and have no time to plan a holiday, or by the time we get round to it, it’s too late and everything’s booked solid, or we have friends inviting us to their place for the summer, or we just feel like going all out this year and end up in Bali (admittedly not the most common outcome). But no excuses this year! September is a long way off, and by the time it comes around, let’s face it, most of us probably won’t be overburdened with work anyway. Money is tight (and we’re saving the planet) (and flights have all been cancelled), so forget Machu Picchu. As for Paris in August, we love it… but we need to escape it too. 

So it’s time to rediscover France! The country has such an abundance of breathtaking landscapes; of regional specialities to gorge on until you can barely move; of picture-perfect spots for hikes in the mountains, by a lake, in the forest or along the seashore; of islands where you can fish, sail, go on a treetop adventure and fire up a barbecue – a wealth of treasures. So we will get our dream holiday this year. At home.
 
Let’s head off to Belle-Île, Noirmoutier, Cap Ferret, the Basque country, Corsica, Île d’Yeu, Brittany, Normandy, Gard, Ardèche, Vercors, Drôme, Auvergne… And it’s going to feel great! Pack up your backpack, grab your picnic blankets and don your straw hats – we are staying home this year.

‹ back - Summer Together

 

 

 

Par Raphaële Marchal

Chaque année c'est la même chose. On se dit tiens je connais pas ce coin, il faudra qu'on essaie de trouver une cabane à louer pour aller explorer les environs, et au dernier moment, on a trop de boulot pour caler ses vacances, ou on s'y prend trop tard et tout est pris, ou on a des copains qui nous invitent chez eux, ou on a des grandes envies de voyage et on finit à Bali (plus rare). Cette année, pas d'excuse. Septembre est loin, et d'ici là, dans la majorité des cas, on ne va pas crouler sous les dossiers. On n'a plus de sous pour un grand voyage (et on sauve la planète) (et y'a pas de vols) donc on oublie le Machu Picchu. Et bien qu'on adore Paris en août... on adore pas non plus Paris en août.

Alors on va découvrir la France. Cette France si féconde de paysages à couper le souffle, de terroirs à s'en péter la panse jusqu'à plus pouvoir bouger, de coins de rêve pour randonner en montagne ou au bord des lacs ou en forêt ou au bord de la mer, d'îles où pêcher et faire du bateau et de l'accrobranche et des barbecues, de trésors. On va se les faire, nos vacances de rêve, chez nous.

À Belle-Île, à Noirmoutier, au Cap Ferret, au Pays Basque, en Corse, à l'Île d'Yeu, en Bretagne, en Normandie, dans le Gard, en Ardèche, dans le Vercors, dans la Drôme, en Auvergne... et on va être bien. Alors à vos sacs à dos, à vos plaids et à vos chapeaux, cet été, on reste à la maison.